Dans le cadre du débat actuel sur les différences de change, les détaillants tentent de mettre publiquement leurs fournisseurs sous pression. Or, l’Union suisse de l’article de marque Promarca sait que la grande majorité de ses 100 membres négocient les gains de change et soupçonne que ces derniers sont retenus par les distributeurs eux-mêmes. Selon Promarca, les différences de change devraient être répercutées et elle demande par conséquent une enquête indépendante pour savoir à quel niveau elles sont retenues.

Communiqué de presse