Dans l'UE la concentration des deux entreprises de distribution Coop et Waro n'aurait probablement pas pu être réalisée. Cette conclusion est le résultat d'une étude de comparaison sur la puissance d'achat dans le domaine du commerce de détail alimentaire en Suisse et dans l'UE
rédigée sur demande de Promarca. En plus cette étude conclut, que la révision de la loi sur les cartels devrait aboutir à une attitude plus stricte de la Commission de la concurrence suisse sur des faits analogues dans le futur. Les résultats ont été présentés à l'assemblée générale de Promarca à Berne.

Communiqueé de presse