Plus de 200 représentantes et représentants de l'industrie des articles de marque et des milieux économiques se sont retrouvés au forum de Promarca, à Interlaken, pour examiner le thème « les émotions, ADN des marques » et en débattre. Pour la première fois, une étude indépendante sur le fonctionnement du cerveau, dirigée par le professeur Herrmann de l'Université de Saint-Gall, a prouvé que les articles de marque à forte teneur émotionnelle influencent dans une proportion déterminante les décisions en matière d'achats, refoulant les informations rationnelles. De nombreuses personnalités se sont exprimées sur leur expérience pratique en relation avec les émotions. Flavio-Calligaris Maibach a présenté la solution du mythe Coca-Cola, et Wolfgang Ambrecht, de MINI, le rayonnement de la marque. De l'avis du professeur Deichsel, les motifs du lien émotionnel entretenu avec les marques résident dans les performances de ces dernières.

Communiqué de presse