L'Union suisse de l'article de marque Promarca apprécie le fait qu'il n'y ait pas, dans les conditions liées à la reprise de Carrefour par Coop, de traitement inégal entre les entreprises, comme cela avait été le cas dans le cadre de la décision Migros/Denner. Promarca constate également que la Commission de la Concurrence (Comco) a approfondi le thème du marché de l'approvisionnement. Toutefois, dans sa décision, la Comco part du principe d'un certain développement sur le marché Suisse. Celui-ci n'est de loin pas acquis.

Communiqué de presse