Pour les consommateurs, les produits de marque sont synonymes de qualité, de confiance et d'innovation. Une réputation que les imitateurs n'hésitent pas à exploiter en fabriquant des produits très similaires aux originaux. Pourtant, les tribunaux suisses n'appliquent pas les directives relatives à la lutte contre l'exploitation de la réputation. Ainsi, non seulement ils refusent la  protection aux fabricants d'articles de marque, mais ils mettent également en danger la Suisse en tant que lieu d'innovation. C'est pourquoi l'Union suisse de l'article de marque Promarca exhorte les autorités juridiques à agir délibérément, à l'avenir, contre l'exploitation de la réputation et à prendre exemple sur la jurisprudence européenne.

Communiqué de presse