Depuis l’abandon du cours plancher face à l’euro, l’économie suisse est soumise à une pression croissante. On en oublie cependant les véritables générateurs de coûts. Une réduction des réglementations pesantes financièrement pour les entreprises et la suppression des entraves au commerce aux frontières sont plus urgentes que jamais.

Communiqué