Promarca regrette la décision prise aujourd’hui par le Conseil national concernant la motion 15.3500 : « Un projet Swissness aisément applicable ». En l’état actuel du projet, le modèle  Swissness entraîne des charges administratives disproportionnées pour le secteur alimentaire. Il aurait fallu en suspendre la mise en œuvre pour l’adapter aux réalités du terrain.

Communiqué